L'Ordre du Canada pour Gilles Brassard, Danielle Juteau et Michel Robert

- 10:08 - Auteur :UdeMNouvelles - Nouvelles

Le 30 décembre dernier, trois professeurs et six diplômés de l'Université de Montréal ont été nommés au sein de l'Ordre du Canada par le Gouverneur général, David Johnston.

 

L'Ordre du Canada, l'une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles du pays, a été créé en 1967 pour reconnaître l'œuvre d'une vie, le dévouement exceptionnel d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Au cours des 45 dernières années, plus de 6 000 personnes de tous les milieux ont été investies au sein de l'Ordre.

Gilles Brassard, professeur au Département d'informatique et de recherche opérationnelle, est nommé Officier de l'Ordre du Canada pour sa contribution à l'informatique en tant que pionnier de l'application de la physique quantique au traitement de l'information.

 

 

 

Danielle Juteau, professeure émérite au Département de sociologie, est nommée Membre de l'Ordre du Canada pour sa contribution à la sociologie, notamment dans le champ des études ethniques et des études féministes.

 

 

 

 

J.J. Michel Robert, professeur à la Faculté de droit, est nommé Officier pour ses réalisations dans le domaine du droit comme avocat et juriste, et pour son engagement dans l'avancement de sa profession.

 

 

 

 

Des diplômés de l'Université de Montréal se distinguent

Louis Audet, génie électrique (1974), est nommé Membre pour avoir propulsé l'entreprise familiale au rang des fleurons québécois en télécommunications et pour son appui à un large éventail d'organisations communautaires.

Marie Deschamps, licence en droit (1974), est nommée Compagnon pour ses nombreuses contributions en tant que juriste et pour son dévouement à l'égard de la formation des jeunes.

Marie-Éva de Villers, Ph. D. en linguistique (2004), est nommée membre pour sa contribution à l'avancement et au rayonnement de la langue française en tant que linguiste et auteure d'importants ouvrages de référence.

Madeleine Gagnon, maîtrise ès arts option philosophie (1962), est nommée Membre pour son apport à la littérature québécoise en tant que poète, essayiste, romancière, critique et professeure.

Francine Lelièvre, licence en lettres (1969), est nommée Membre pour sa contribution à la muséologie historique et à la préservation de l'archéologie et de l'histoire de Montréal.

Marie-José Turcotte, baccalauréat en histoire (1979), est nommée Membre pour sa contribution au journalisme sportif et pour avoir ouvert les portes de ce métier aux femmes.

Lire l'article sur UdeMNouvelles

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer