Editer votre profil

Godrie, Baptiste

Professeur associé

  • Ph. D. Sociologie (Université de Montréal)
  • Chercheur universitaire, Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales, les discriminations et les pratiques alternatives de citoyenneté (CREMIS)
  • CAU Jeanne-Mance, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal
  • Bureau : 610-14
  • 66 rue Sainte-Catherine Est
  • Montréal (Québec) H2X 1K7
  • Tel. : 514-527-9565 # 3797

Contact :

Site Web

Godrie, Baptiste

Expertises de recherche

Mes recherches portent sur les inégalités sociales, la participation sociale et la production des savoirs. Elles s’appuient sur l’idée que la reconnaissance, la production et la transmission des savoirs sont le produit des inégalités systémiques et des oppressions qui structurent les rapports sociaux. Ces intérêts de recherche me conduisent à mobiliser des méthodologies de recherche participatives qui font la promotion de rapports non hiérarchiques entre les savoirs des différents groupes sociaux.

Mes questionnements sont nourris par l’étude des pratiques de participation citoyenne dans le champ des services sociaux et de la santé qui offrent un observatoire des rapports entre savoirs expérientiels, académiques et professionnels.

Ma démarche de recherche s’inscrit également dans le cadre d’une réflexion critique sur l’État social comme lieu privilégié de production et de reproduction d’inégalités entre les savoirs, mais également comme lieu d’expérimentation de nouveaux rapports entre les savoirs par le biais de pratiques de participation sociale.

Parmi les questions de recherche qui m’intéressent : quelle est la nature et la portée des différents savoirs (expérientiels, professionnels, académiques) pour la réflexion et l’action sur les inégalités sociales et épistémiques ? Comment sortir de rapports de non reconnaissance et d’appropriation des savoirs expérientiels (par la biomédecine, par les groupes professionnels, par les chercheurs, etc.) détenus par des groupes victimes d’injustices matérielles et épistémiques ? Comment « faire travailler » ensemble les différents savoirs (cliniques, scientifiques, expérientiels) en reconnaissant leur pleine valeur et leur efficacité pour l’analyse et l’action vis-à-vis d’un problème donné ?

Prix et distinctions

Professeur invité au Département de travail social de l’Université de Barcelone (23 mars au 24 avril 2017)

Thèse

Prix de la meilleure thèse de la Faculté des études supérieures et post-doctorales (FESP) de l’Université de Montréal, section sciences sociales (2015)

Prix de thèse du Réseau de recherche en santé des populations du Québec (RRSPQ)(2015)

Deuxième Prix de thèse de la Commission nationale du débat public et du Groupe d’intérêt scientifique Démocratie et participation (2015)

Scolarité

Prix d'excellence Standard Life - Édouard Montpetit – Université de Montréal (2011)

Bourse d’excellence de la FESP de l’Université de Montréal, Fondation J.A DeSève (2011)

Bourse d’excellence de FESP de l’Université de Montréal, Fondation Banque TD Montréal Trust (2010)

Bourse d’excellence de la FESP de l’Université de Montréal, Fondation Sun Life (2007)


 

Champs d'expertise

Projets en cours

  • 2017-2018. Projet d’équipe « Injustices épistémiques et recherches participatives ». Co-chercheur avec Sophie Dupéré et Sylvia Bissonnette. Fonds Santé/Social du CREMIS. Montant : 15 000$.
  • 2017-2019. Repenser la hiérarchisation des savoirs. Le croisement des savoirs expérientiels et professionnels dans l’intervention sociale à Montréal (Québec) et à Grenoble (France). Subvention Développement Savoir du Conseil de Recherches en Sciences Humaines (CRSH). Chercheur principal. Montant : 40 194 $
  • 2017-2019. Membre du comité de pilotage scientifique de la recherche « Des usager·e·s inclu·e·s dans la formation et la recherche collaboratives en travail social ». Partenariat de l’Association pour le développement de l'intervention et de la formation en travail social d’Echirolles (IFTS) et du Collectif Soif de connaissances. Financé par le ministère des affaires sociales et de la santé (France). Montant : 46 068€.
  • 2016-2017. Évaluation des retombées des services psychologiques offerts aux personnes en situation de précarité ou d'itinérance. Co-chercheur avec Christine Loignon (Université de Sherbrooke), en partenariat avec Médecins du Monde

Publications principales

À paraitre (accepté). « Rapports sociaux égalitaires et production des savoirs scientifiques. Les recherches participatives en santé mentale », Vie Sociale, 18 (2).

2017 « Professionnalisation des intervenants pairs : de quoi parle-t-on au fait ? », L’observatoire, no 92, p. 10-14.

2017 « Les pratiques cliniques à la croisée des savoirs expérientiels et professionnels. Le cas des pairs aidants en santé mentale », dans Morin P. et S. Carrier (dir.). maladie et des problèmes psychosociaux : co-production, valorisation des savoirs expérientiels et évaluation de la différence, Sherbrooke : Presses de l’Université du Québec, p. 79-92.

2017 Baptiste Godrie, Aude Fournier et Christopher McAll « Repenser la marginalité sociale. L'accompagnement de personnes dites marginalisées par une équipe hors les murs », Sciences et actions sociales, en ligne, no. 7 : www.sas-revue.org/index.php/n-conception/40-n-7/varia-n7/107-repenser-la-marginalite-sociale

2016 « Vivre n’est pas (toujours) savoir. Richesse et complexité des savoirs expérientiels », Revue Le Partenaire de l’Association québécois pour la réadaptation psychosociale (AQRP), 24 (3) : 35-38. aqrp-sm.org/publications-de-laqrp/revue-le-partenaire/publications-membres-et-abonnes/volume-24-no-3-printemps-2016/

2016 « Experts et profanes : une frontière bouleversée par la professionnalisation des pairs aidants » dans Demailly, L. et N. Garnoussi (dir.), Aller mieux. Approches sociologiques, Lille : Presses Universitaires du Septentrion, p. 367-372.

2016 « Révolution tranquille. Les usagers dans l’organisation des soins et l’intervention en santé mentale », soumis à la Revue Française des Affaires Sociales, numéro spécial sur l’organisation des soins en psychiatrie, 2, p 90-104. www.cairn.info/revue-francaise-des-affaires-sociales-2016-2-page-89.htm

2016 « Le rôle des pairs aidants dans les dilemmes cliniques en psychiatrie » dans Roelandt, J.-L et S. Bérénice (dir.). L’expérimentation des médiateurs de santé-pairs : Une révolution intranquille, Paris : John Libbey Eurotext, collection Polémiques.

2015 « Pour une éthique relationnelle de la recherche : le sociologue à l’épreuve de la relation d’enquête » dans M. Mebtoul (dir.), Les sciences sociales à l’épreuve du terrain. Algérie, Belgique, France, Québec, Laos, Vietnam. Oran : L’Harmattan et GRAS, p. 123-134. 

2015 « L’autre côté de la clôture. Quand le monde de la santé mentale et de la rue rencontre celui de la recherche », Santé mentale au Québec, 40 (1), p. 69-82. www.erudit.org/revue/smq/2015/v40/n1/1032383ar.html.

2015 « La participation publique favorise-t-elle l’empowermentSciences et actions sociales ? Un état des lieux au Québec et dans le monde anglo-saxon », [en ligne], n°1 : www.sas-revue.org/index.php/12-dossiers/17-la-participation-publique-favorise-t-elle-l-empowerment-un-etat-des-lieux-au-quebec-et-dans-le-monde-anglo-saxon.

2015 avec Rose, M.-C., Carde, E., Côté, P.-B., Gendron, S., Giguère, N., Karazivan, P., Leclercq, J.-B. et MacDonald, S.-A. « Rencontre entre le social et la santé. Les inégalités sociales et le positionnement des acteurs », Revue du CREMIS, 8 (2) : 16-21. www.cremis.ca/rencontre-entre-le-social-et-la-sante-les-inegalites-sociales-et-le-positionnement-des-acteurs.

2015 Savoirs d’expérience et savoirs professionnels : un projet expérimental dans le champ de la santé mentale, doctorat en sociologie sous la direction de Christopher McAll, Université de Montréal, 468 p. papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/12008

Nouvelles