Programmes de 1ercycle

Ce qui se passe autour de vous et dans le monde attise votre curiosité?

Vous êtes engagé socialement ou voulez l’être?

Vous voulez participer activement au développement de votre société?

Vous souhaitez mener de front analyses scientifiques et réflexions critiques?

Vous voulez mieux saisir les enjeux des débats publics et des controverses scientifiques?

Vous souhaitez que votre emploi intègre une grande variété de tâches et de défis?

Nos programmes s’adressent à vous!

Étudier en sociologie permet de connaître les grands enjeux des sociétés contemporaines : dynamiques familiales, culture des jeunes, transformations du syndicalisme, détresse au travail, représentations du corps et « lutte » contre le vieillissement, lien entre inégalités sociales et santé, accès à l’éducation pour les peuples autochtones, identités postcoloniales, rapports entre minorités et police, signes religieux dans l’espace public, lien entre pluralisme et radicalisation des représentations, utilisation des sondages, rapports entre droit et démocratie, croissance effrénée des grandes villes, développement international, décroissance et « démondialisation », etc.

Les cours au Département de sociologie permettront :

  • d’acquérir une culture sociologique par la lecture des textes constitutifs de la discipline;
  • d’apprendre à transformer diverses informations en savoirs scientifiques;
  • de communiquer des idées à l'écrit et à l'oral;
  • d’échanger des idées et de travailler en équipe;
  • de se constituer un point de vue novateur sur le monde social;

...par la maîtrise :

  • de démarches scientifiques pour guider la production des connaissances;
  • de cadres théoriques et d’outils conceptuels pour développer des hypothèses et orienter l’interprétation des phénomènes sociaux;
  • d’approches méthodologiques qualitatives et quantitatives dans la construction et l’analyse de données empiriques (discours, statistiques, etc.);
  • de savoirs et de savoir-faire pour éclairer ou influencer des changements dans la société;

…tout en développant :

  • un sens critique pour mettre en question et remettre en contexte des phénomènes contemporains;
  • une conscience éclairée de la diversité des expériences humaines;
  • un regard global pour saisir la complexité des contextes sociaux.

Perspectives d’emploi

Les titulaires d’un diplôme de 1er cycle du Département de sociologie s’intègrent très bien au marché du travail. Selon la plus récente étude du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 87 % des bacheliers et bachelières en sociologie jouissent d’un emploi à plein temps. Leur salaire est d’ailleurs plus élevé que celui des diplômés d’autres sciences sociales, grâce aux compétences acquises en statistiques sociales, en études de cas et dans l’art de l’entrevue.

À quoi les sociologues travaillent-ils?

Les options professionnelles au sortir de nos programmes sont très variées :

  • En action sociale (développement communautaire, mouvements sociaux, défense des droits, animation de programmes, intégration sociale des  immigrants, insertion en emploi de groupes sociaux particuliers, etc.).
  • En coopération (développement social, emplois liés aux politiques et programmes orientés vers la famille, la santé, les jeunes, les femmes, etc.).
  • En action publique (développement, coordination ou évaluation de programmes publics, études de besoins, consultation en politiques sociales, d'immigration, d'éducation, de la langue française, de l'emploi et de la solidarité sociale, etc.).
  • En journalisme (journalisme d’enquête, recherche, analyse, rédaction, médias sociaux).
  • En relations publiques (organisation et coordination d’événements, communication, rédaction, recherche).
  • En éducation (enseignement au cégep ou à l'université, alphabétisation, éducation populaire, etc.).
  • En recherche (Statistique Canada, centres de recherche universitaires, centres affiliés universitaires et instituts de santé et services sociaux, syndicats, organismes publics, entreprises privées, organismes non gouvernementaux).
  • En entreprise (consultation, recherche, gestion, commerciatisation, changement organisationnel, etc.).
  • En coopération internationale (recherche, programmation, coordination de programmes, formation, animation de groupes, action sur la condition des femmes, défense de droits, etc.).
  • En environnement (aspects sociaux du développement environnemental, développement durable).

Où travaillent les sociologues?

  • Dans les organismes d'action communautaire (l'environnement, défense de droits des immigrants ou lutte contre la pauvreté).
  • Dans les centres de services sociaux et de santé publique (CSSS, départements de santé publique, institut de santé publique, etc.).
  • Dans les centres de recherche (centres ou équipes universitaires, gouvernementaux, fondations privées).
  • Dans les ministères provinciaux et fédéraux (ministère de la Santé et des Services sociaux, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, de l'Immigration et des Communautés culturelles, de l'Éducation, des Ressources humaines et du Développement social).
  • Dans les conseils nationaux (Conseil national sur le bien-être, sur la condition féminine, sur la jeunesse, sur la santé mentale, etc.).
  • Dans les agences et organismes publics (Office des personnes handicapées, Emploi-Québec, Société de transport de Montréal, Office québécois de la langue française, municipalités, etc.).
  • Dans les organismes à but non lucratif (entreprises sociales, carrefours jeunesse emploi, maisons de transition, maisons de femmes ou de jeunes, etc.).
  • Dans les ONG de coopération internationale (Développement Expertise et Solidarité Internationale (DESI), Agence canadienne de développement international (ACDI), OXFAM, etc.).
  • Dans les maisons de sondage et d’analyse sociale (CROP, Léger Marketing, Statistique Canada, Institut de statistique du Québec, etc.);
  • Dans les grandes entreprises privées et parapubliques (Hydro-Québec, Loto-Québec, compagnies financières, etc.).
  • Dans les entreprises de communication (journaux, revues, radio, télévision, etc.).
  • Dans les cégeps et les universités.

Osez continuer aux études supérieures!

Avec un diplôme de 2e cycle, il est aussi possible d’accéder à des emplois plus spécialisés et de travailler :

  • à l’élaboration, à la coordination ou à l’évaluation de programmes publics;
  • en consultation relative aux politiques sociales;
  • en enseignement postsecondaire;
  • en santé publique.