Passer au contenu

/ Département de sociologie

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Sociologie des mouvements sociaux

HAMEL, Pierre

Professeur titulaire

Ces dernières années, les thèmes du débat public et de la démocratie délibérative ont contribué à renouveler autant l’étude de l’action collective et des mouvements sociaux que de l’action publique. Mes recherches empiriques et mes réflexions théoriques en prennent acte. Cela me conduit à réitérer une perspective d’analyse tournée vers l’ambivalence des relations entre acteurs et institutions, l’objectif étant de mieux comprendre les formes concrètes d’organisation qu’empruntent les acteurs sociaux. J’étudie plus particulièrement les mobilisations sociales autour des problèmes urbains, mettant l’accent notamment sur celles qui formulent une définition subversive de la ville ou qui défendent des principes de justice. Mais je m’intéresse également aux formes institutionnelles que revêtent les nouvelles modalités de régulation des villes et de l’urbain. Les dispositifs de coopération et de gouvernance mis en place à cet égard concernent les pouvoirs publics et la société civile en plus de s’articuler à de multiples échelles (quartier, ville, région, métropole). Compte tenu des tendances à l’œuvre dans les processus de transformation des espaces suburbains, c’est avant tout l’échelle métropolitaine – voire ‘mégapolitaine’ – qui retient mon attention. En outre, mes travaux traitent en priorité du contexte québécois et canadien et prennent en compte les dimensions économiques, sociales et politiques reliées aux enjeux de la globalisation.

Lire plus…

Profil complet

Van de Velde, Cécile

VAN DE VELDE, Cécile

Professeure agrégée

Je finalise actuellement une recherche sur la montée de la colère sociale au sein des jeunes générations de part et d'autre de la planète (Montréal, Santiago de Chili, Madrid, Paris, Hong-Kong). A travers l'analyse de grande échelle des "mots de la colère", je m'attache à comprendre les racines, les formes et les dynamiques de la colère sociale, ainsi que ses effets sur les attitudes politiques.  

Parallèlement, je mène des recherches sur les expériences de la solitude au fil des âges de la vie : mon objectif est de dévoiler différents visages de la solitude, souvent invisibles socialement, et de comprendre leurs liens avec les inégalités. J'essaie en particulier de comprendre l'essor actuel des solitudes juvéniles, ainsi que les relations entre la solitude et les liens numériques. 

Pour une plus ample présentation de mes travaux et de mes champs d'expertise, c'est ici.

Lire plus…

Profil complet